Un Oeil décalé et caustique sur l'actualité insolite…

Affaire Khalid Skah: Un divorce maroco-norvégien…et une fatwa

Posted on: 6 septembre 2009

Après lenquête diligentée par les autorités nationales compétentes que Selma et Tarek Skah, ont bel et bien été exfiltrés du territoire national, de manière illégale.

Après l'enquête diligentée par les autorités nationales compétentes que Selma et Tarek Skah, ont bel et bien été exfiltrés du territoire national, de manière illégale.

L’ex-champion marocain d’athlétisme Khalid Skah, qui accuse l’ambassade de Norvège au Maroc d’avoir enlevé ses deux enfants mineurs, va demander à des théologiens du monde arabo-musulman d’émettre une fatwa pour les récupérer.

En plus de cette fatwa, j’ai décidé d’accorder 500.000 dollars à celui qui me ramènera mes enfants au Maroc .

a déclaré Khalid Skah mercredi dans un entretien à l’AFP

Je vais demander à des oulémas du monde arabo-musulman d’émettre une fatwa sur la meilleure façon de récupérer mes deux enfants: Selma, née en 1993, et Tarik, né en 1996 , a-t-il précisé.

Une affaire qui empoisonne les relations entre le Maroc et la NorvègeAppuyé par le gouvernement marocain, Khalid Skah accuse l’ambassade de Norvège à Rabat d’avoir enlevé les enfants dans la nuit du 18 au 19 juillet et d’avoir aidé Mme Hopstock, leur mère, à les exfiltrer du territoire marocain.

Oslo nie catégoriquement et l’affaire empoisonne les relations entre les deux pays depuis plusieurs semaines.

Les deux enfants vivaient avec leur père à Rabat depuis 2006. Leur mère, aujourd’hui séparée de Khalid Skah, a quitté le Maroc en 2007 pour retourner en Norvège.

La fatwa islamique pourrait être une loi du talion , a souligné Khalid Skah. Les Norvégiens ont commis un acte criminel en venant au Maroc voler mes enfants au nez et à la barbe de tous les Marocains .

J’ai le droit d’agir en appliquant la fatwa qui pourrait être émise , a-t-il poursuivi sans fournir d’autres précisions.

Contrairement à ce qu’affirme mon épouse, ni elle, ni mes deux enfants n’ont vécu cloîtrés à Rabat , a assuré M. Skah, démentant les allégations de médias norvégiens.

Selon ces derniers, Mme Hopstock a fui le Maroc en janvier 2007, avec la promesse que les enfants la rejoindraient l’été suivant, ce qui ne fut pas le cas.

Ma femme est partie volontairement du Maroc puisque je lui ai payé moi-même son billet d’avion avec ma carte bancaire , a affirmé Khalid Skah.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

septembre 2009
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 4 autres abonnés

Blog Stats

  • 15,576 visites

Annuaire de blogs marocains

Mablogoma
%d blogueurs aiment cette page :